Quand recourir à des QCM pour un jeune porteur de trouble Dys?

   1. S'il ne voit pas bien les éléments cibles dans un mot, chaque lettre étant potentiellement difficile pour lui. 

 

Ex.: choisir entre 4 mots dont la terminaison change, pour que l'enfant ne se focalise pas sur l'orthographe lexicale, mais porte son attention sur la grammaire. Ou l'inverse.

 

   2. S'il ne peut rédiger une réponse complète suffisamment vite. 

 

   3. S'ill ne parvient pas à récupérer des informations en mémoire, sur le plan phonologique, mais est capable de les reconnaitre et de les utiliser.

 

Les textes dits " à-trous " sont-ils une aide efficace pour les contrôles de connaissance

(en dehors des dictées)?

 

   *OUI quand l'élève est seulement en difficulté face à l'orthographe.

 

   *NON quand l'élève est en difficulté pour la lecture et/ou la gestion des notions abstraites, car il peut avoir beaucoup de mal à reconstituer la signification d'une phrase lacunaire. Il arrive qu'un élève passe beaucoup de temps à apprendre une leçon, et la sache par coeur, mais échoue à un test „à trous“, ce qui est très décourageant. Pour un tel élève, il est important d'avoir l'occasion de montrer directement ce qu'il sait, au moins dans une partie du test, pour qu'il reste volontaire.

 
 
CONTACTEZ - NOUS!

Adresse: Im Mitterfeld 7, 82024 Taufkirchen

email: contact@dysamunich.org

Téléphone: 0172 600 65 50

INSCRIVEZ-VOus A NOTRE NEWSLETTER