Pistes de réflexion à l'usage des profs pour décrypter les

comportements des parents d'enfants Dys,

et pour en finir avec certaines incompréhensions... 

Derrière l'enfant Dys, il y a des parents parfois désarmés face aux troubles d'apprentissage de leur enfant, qui n'ont pas nécessairement une connaissance des troubles DYS, troubles à géométrie variable…

 

Ils ont souvent mené un parcours du combattant du diagnostic jusqu'à la reconnaissance du trouble, la mise en place des aménagements scolaires (PAP...), leur reconduction (tous les ans, mon PAP a -t- il bien été transféré au secondaire?) et le suivi (mon enfant aura-t-il le tiers temps pour son examen de mathématiques? Comment l'établissement fera-t-il concrètement le jour de l'examen?) 

 

Ils portent en eux  la peur -  parfois grande - de l'échec scolaire de l'enfant. 

 

Et puis il y a la partie submergée de l'iceberg : après l'école, les parents devront accompagner l'enfant dans ses devoirs le soir (face à un enfant bien souvent épuisé par une longue journée), aller aux RV d'orthophoniste et/ou encore chez d'autres spécialistes.

Il leur faut aussi gérer l'aspect psychologique : la détresse de l'enfant vis-à-vis de la méconnaissance et de l'incompréhension des troubles par les petits camarades (tu es idiot ou quoi?) et par certains professeurs (certes une minorité).

​​

Pour les aider, nous pouvons :​

  • mettre en place d'un dialogue constructif avec les parents

  • pour ceux qui sont dans le déni, abordons les troubles en termes de solutions possibles et non en ne s'appuyant que sur les problèmes, car l'enfant DYS développe ses capacités dans d'autres domaines   

  • de par nos compétences et connaissances du terrain, nous sommes à même d'alerter suite au constat de certains troubles et de trouver les solutions d’apprentissage adaptées à l'élève.

  • dédramatiser les difficultés. Il y a toujours des solutions, des adaptations possibles; le parent n'a pas la vision globale de la classe, ne connait pas nécessairement les exigences de l'Education Nationale (son seul souvenir est son propre passage en classe et il date, l'école a changé!)

  • encourager et valoriser l'enfant. Un enfant confiant avancera plus motivé et le parent pourra s’appuyer sur vos encouragements pour motiver l’enfant ! 

 

Facilitons-leur les choses!

- Acceptons de consacrer un peu plus de temps à un enfant DYS pour dialoguer avec lui et avec ses parents (rencontre dès le début de l'année) .

- Acceptons autant se peut de lui envoyer nos cours par email pour faciliter les apprentissages.

- Reconnaissons le trouble de cet enfant pour lui proposer des aménagements au quotidien; adaptons nos méthodes...

Car le but final est bien d’aider l'enfant à acquérir de l'autonomie dans son travail, afin qu'il développe un intérêt pour les matières enseignées, qu'il trouve sa voie! 

Un élève ne se résume pas à sa scolarité ! Derrière les troubles, il y a un enfant qui se souviendra sa vie durant de certains professeurs et d'enseignements  transmis avec passion, certains orienteront parfois leurs parcours professionnels en se remémorant les cours de ce professeur de sciences, d'histoire ou d'arts plastiques...

Et puis restons ouverts et curieux, les différences des uns et des autres nous enrichissent mutuellement ! 

CONTACTEZ - NOUS!

Adresse: Im Mitterfeld 7, 82024 Taufkirchen

email: contact@dysamunich.org

Téléphone: 0172 600 65 50

INSCRIVEZ-VOus A NOTRE NEWSLETTER