De façon générale et quelque soit la matière, l' élève "dys" a des difficultés à : 

  • gérer simultanément plusieurs informations

  • récupérer les connaissances

  • mémoriser 

  • s'organiser 

"Ce n'est pas grave si l'enfant DYS en fait moins, il faut accepter que l'enfant ne puisse pas tout faire!"

Difficulté

Solution

1. pour gérer plusieurs informations 

2. pour récupérer les  informations,

prendre des notes 

Le principe:

Un élève dys qui se concentre pour écrire ne se concentre pas pour comprendre!

conséquence

conséquence

3. pour la mémorisation ses connaissances sur le long terme

la clé est la diversification ! 

4. pour s'organiser et rester attentif. 

Vous l'aidez à l'oral en 

  • épurant le cours : dire, écrire et afficher seulement l'essentiel

  • répétant en reformulant, mais en limitant le nombre de répétitions

  • laissant des moments de silence, courts mais fréquents (indispensable pour se répéter mentalement ce que l'on vient d'apprendre) - et bénéfique pour tous les élèves!

Vous lui faciliterez la tâche en :

  • lui fournissant la synthèse écrite du cours (polycopié, fichier...)

Avantage : il aura un cours oral et se concentrera sur la compréhension du contenu. Demandez-lui juste de surligner avec différentes couleurs pour les titres, I. A...., les notions clés, il les retiendra mieux

  • Notant les mots clés au tableau

  • lui donnant le plan et le respectant (surtout pour les dyspraxiques!)

  • lui indiquant quand vous commencez une nouvelle partie

  • lui fournissant des abréviations

  • vérifiant qu'il ait bien noté ses devoirs  

Vous l'aidez :

 

  • en le faisant réfléchir aux liens entre les différentes connaissances (autres domaines, autres niveaux)

  • en donnant du sens : en lui indiquant l'utilité à l'avenir de l'apprentissage de l'information

  • en l'aidant à trouver la solution qui lui convient :  par enregistrement de ses leçons sur un support audio (facile avec son smartphone), l'utilisation de surligneurs et couleurs pour ses cours, en associant des gestes à des notions (en mathématiques!)

 

Vous l'aiderez en expliquant et montrant à l'avance le plan de chaque demi-journée (au primaire)/de chaque heure de cours (secondaire), puis en respectant ce plan. 

 

Dans la constellation des Dys, ne pas oublier qu’il ne faut pas résumer l’enfant dys à son trouble car les limites sont floues. Aussi, il n’a peut-être pas toutes les pathologies liées à son trouble. 

Le maître mot reste donc d’apprendre à le connaître. Pas facile avec des classes de 27 élèves, on le sait bie!

 

FRANCAIS  

Lecture 

Écriture

Vocabulaire 

 

 

  • Pour la lecture, un élève Dys peut être en difficulté. Il lit plus lentement que les autres et ne peut pas faire autre chose en même temps (notamment vous écouter). Vous l'aiderez beaucoup en lui indiquant précisément  à haute voix, à quel moment il doit lire et à quel moment il devrait écouter et non pas regarder le texte. La double tâche est la bête noire de l'élève Dys!

  • Pour les études de textes, en notant le schéma narratif dans la marge. Ce déroulement logique l'aidera à se repérer. 

Pour les ouvrages à lire, conseillez lui les marques-pages pour repérer les moments clés de l'histoire et des post-it avec des mots-clés pour qu'il n'ait pas à tout relire. Et, si la tâche est trop malaisée, les livres audio peuvent, à tout le moins, aussi le sensibiliser à la littérature.

 

  • Pour l'écriture, bien distinguer la composition écrite de l’apprentissage de l’orthographe. Typiquement, l'élève "dys" en difficulté pour écrire ne laissera pas libre cours à sa pensée, évitera d'écrire ou limitera sa production, par crainte de faire des fautes d'orthographe. Aussi, bien souvent, ses productions écrites ne reflètent pas bien ses capacités.

Pour l'aider, on peut lui donner un exercice de composition écrite sans correction de fautes pour libérer sa créativité.

Incitez-le à écrire des phrases courtes sans subordonnées, ceci facilitera la rédaction de son texte, l'enchaînement des idées et facilitera à tous la compréhension de son texte, en lui inculquant le principe :  

 

 

 

S'agissant de l'orthographe, pour l'aider à se focaliser sur la règle de grammaire, privilégiez "les exercices à trous". La copie des exercices du Bescherelle  sera pour lui épuisante et d'autant plus stigmatisante en ce qu'elle fera apparaître d'autres fautes ne relevant pas de l'exercice.  

  • Un élève Dys peut avoir des difficultés pour apprendre un nouveau mot. Il ne lui suffit alors pas de l'entendre une ou deux fois pour identifier et mémoriser les sons. Il lui sera utile de voir le mot écrit en grandes lettres, d'en visualiser les syllabes et d'entendre le mot prononcé lentement. Une analyse étymologique du mot prendra plus de sens pour lui.

plus.png

QCM, Textes "à trous",...

quand y recourir?

Une idée par phrase !

 

HISTOIRE GÉOGRAPHIE

L'apprentissage repose surtout sur des études de documents.

Vous lui faciliterez la tâche en :​

  • insistant entre les liens géographiques, entre les différentes périodes  

  • lui fournissant une brève synthèse des connaissances à la fin du cours 

  • lui proposant du travail en binôme, des exposés...

 

 

 

 

La réalisation de frises temporelles et de graphiques peut s'avérer une tâche insurmontable pour certains élèves Dys, les dyspraxiques, qui souffrent de troubles spacio-temporels (ils se perdent dans l’espace, ils ont parfois une vision parcellaire de leur feuille de cahier, n’arrivent pas à cerner les figures.)

Le visuel ne les aide pas … Donc, imaginez pour eux, la lecture et l'apprentissage des cartes géographiques!

Pour les aider à mémoriser, il faudra privilégier le verbal (le fleuve dans l’ouest de la France, la Loire, dans le sud, le Rhône...) ou encore les cartes mentales des graphiques ou autres supports (audio…) 

Voir notre article sur les cartes mentales

 

LA MUSIQUE

 

Un élève Dys peut être incapable de reproduire des rythmes correctement.

Que faire?

  • Si le trouble Dys est identifié (et qu'il n'y a pas problème de surdité décelé!), demander à l’élève si, au lieu de faire comme les autres, il ne préfèrerait pas faire le chef d'orchestre (ainsi, il ne gêne pas le groupe, et tente de marquer le rythme de base). 

  • Constituer des groupes qui jouent simultanément des rythmes plus ou moins complexes. 

À conseiller aux parents:

Pour travailler cette compétence,

conseillez-leur de consulter un ergothérapeute/psychométricien. Cela entre dans son champs de compétence.

 

MATHEMATIQUES

Les enfants dyscalculiques ont des difficultés dans le raisonnement logicomathématique (ex.: concevoir certaines opérations et arriver à les répéter avec d'autres chiffres), les tables de multiplications, la recopie des suites de chiffres (comme les dyslexiques de façon générale).

Pour les dyspraxiques plus touchés par des problèmes de repérage dans l'espace, c'est la géométrie qui est leur bête noire avec la manipulation de compas, d'équerre, etc., qui représente un véritable casse-tête !

Quelques solutions pour le dyscalculique mais qui valent aussi pour l'ensemble des Dys : 

 

Au primaire : 

- le laisser compter sur ses doigts

- utiliser un boulier et autres supports visuels

- utiliser un gabarit pour poser l'opération

- utiliser des codes couleurs pour différencier unité, dizaine et centaine 

 

Au collège

- demander de tracer des colonnes pour bien situer les nombres avec leur valeur et leur position 

- autoriser la calculatrice pour les multiplications

- associer gestes et concepts mathématiques

- utiliser des applications permettant en géométrie des tracés sans manipulation: Géogébra, Geometry Pad, Cabri Express

- des cartes heuristiques ou mind maps pour apprendre les tables de multiplication (une recette qui fonctionne!)

et toujours, quelque soit l'élève Dys : 

- fragmenter les consignes 

- lui demander de les réexpliquer avec ses mots

- lui interdire d'utiliser des phrases avec propositions de subordonnées, en gardant comme principe :

1 idée par phrase !

Nous vous renvoyons à l'excellent guide de suivie pour les enseignants de Célia Guerrieri :

www.guerrieri.weebly.com/guides-de-survie.html

 

SCIENCES

Pour les TP, ce qui peut l’aider:  

  • privilégier les binômes élèves Dys et non Dys,

  • une fois les consignes énoncées, les faire répéter pour s’assurer de la bonne compréhension, 

  • éviter la manipulation de tubes à essais pour les élèves dyspraxiques. 

Pour accompagner les élèves dans la démarche scientifique, en la structurant, voici un document générique qui leur permettra de :   

  • formuler des hypothèses,

  • établir un protocole d’expérimentation,

  • rédiger un rapport d’expérience

Documents-pour-la-démarche-scientifique.pdf

 
CONTACTEZ - NOUS!

Adresse: Im Mitterfeld 7, 82024 Taufkirchen

email: contact@dysamunich.org

Téléphone: 0172 600 65 50

INSCRIVEZ-VOus A NOTRE NEWSLETTER