Quelques outils au secours des DYS

QUELS OUTILS ?

 

En primaire, la règle de lecture permet à l'enfant de suivre le texte à la ligne et d'éviter les confusions entre les lignes.

Parallèlement, les nouvelles technologies proposent des solutions performantes aux enfants : 

  • Livre numérique 

  • Appareil de synthèse vocale

  • Documents numériques à acheter ou accessibles en téléchargement gratuit

  • Scanneurs de poche sans fil 

  • Crayons numériseurs 

... Le choix est vaste et à adapter au trouble d'apprentissage de l'enfant.  

AVANTAGES À TRAVAILLER AVEC DES DOCUMENTS NUMÉRIQUES :

  • L’élève peut faire lire les documents par son ordinateur ou sa tablette grâce à un logiciel de synthèse vocale. Certains sont gratuits. Ceci nécessite des documents numériques. 

  • L’élève peut se faciliter la lecture de ces textes en modifiant l'affichage, les couleurs, les espacements.

COMMENT SE PROCURER DES MANUELS ET LIVRES NUMÉRIQUES ?

L’ensemble des œuvres littéraires ainsi que les manuels scolaires sont accessibles à l’achat en version numérique. 

Depuis 2018, tous les livres scolaires sont accessibles en format PDF gratuitement pour les enfants Dys

L'association BOOKIN a reçu en mai 2018 l'agrément du Ministère de la Culture pour distribuer gratuitement à ses adhérents les manuels scolaires en format PDF (pas de connexion internet requise après téléchargement). Le site www.bookin.lu vous donnera tous les détails quant aux modalités pratiques.

 

Si le livre ou le document n’existe pas en téléchargement, plusieurs solutions techniques s’offrent alors :

- des scanneurs de poche sans fil 

- des crayons numériseurs

www.materieldys.com/

 
 

Compenser les difficultés de lecture, c’est aussi permettre à l’élève d’accéder à une culture littéraire, au minima celle demandée par les programmes scolaires.

Pensez à utiliser des livres audio. Il vaut mieux écouter le livre que ne pas le lire !

Pensez à regarder les pièces de théâtre. Vous pouvez vous rendre au théâtre ou regarder sur YouTube de très nombreuses pièces de grande qualité.

De nombreux outils peuvent aider l’élève à compenser une orthographe et une syntaxe défaillante :

Correcteur d'orthographe (correcteur gratuit inclus dans le traitement de texte, ou correcteur payant plus performant, par exemple Antidote ou Cordial) - généralement efficace pour l'orthographe lexicale. 

Prédicteur de mots : proposition de plusieurs mots à partir des premières lettres tapées, selon le contexte : le jeune peut voir si le mot souhaité apparaît, clique sur le mot, et peut immédiatement écrire la suite. 

 

Avantages :

 

  • gain de temps pour les mots longs, que l'on n'a pas besoin de taper en entier

  • attention portée aux terminaisons, qui apparaissent en plusieurs versions au choix

 

Retour vocal : permet d'écouter ce que l'on vient d'écrire, soit au fur et à mesure, mot par mot/phrase par phrase, soit pour une partie du texte que le jeune sélectionne lui-même et "fait lire" par le logiciel.

 

Avantages :

  • permet de repérer certaines fautes phonétiques ou de frappe (oubli d'une lettre, oubli d'un mot, remplacement ou inversion de lettres, phrase maladroite...)

  • permet de juger si le texte correspond bien à ce qu'on voulait écrire, sur le plan sémantique

  • utile si la lecture est touchée (fatigant et pas assez efficace de relire ses propres écrits, à la recherche d'erreurs)

 

Dictée vocale : dans une pièce bien calme, possibilité de dicter ses textes, y compris la ponctuation et les corrections.

Avantages :

 

  • textes généralement transcrits sans fautes d'orthographe y compris pour la grammaire

  • gain de temps notoire pour les textes longs

 

                   À LA MAISON 

Sans conteste, OUI! (même s'il faut passer par la première phase d'apprentissage du clavier !...) 

L'ordinateur facilitera le formatage des cours et permettra à l'élève Dys :  

  • d'effacer les redondances, d'ajouter des informations, de changer l'ordre des paragraphes, de modifier le plan du texte, de manière beaucoup plus rapide et efficace que sur papier 

  • d'augmenter des espaces entre les mots ou les lignes, de mettre en retrait des paragraphes d'exemples... et de faciliter une meilleure lisibilité

  • de créer des schémas heuristiques informatisés (Mind Map ou cartes mentales), plus facilement que sur papier (programmes gratuits ou peu onéreux disponibles sur internet)

Au final, l'ordinateur générera plus de clarté, de lisibilité et favorisera compréhension et mémorisation !

                EN CLASSE.... Est-ce une bonne idée?

Sans aucun doute...

 

L’utilisation d’un ordinateur permet à l’élève Dys de compenser de nombreuses difficultés et de pouvoir axer ses efforts sur l’apprentissage des notions. 

Cependant...

Pour une utilisation en classe, quelques précautions à prendre :

  • choisir un appareil suffisamment silencieux (touches du clavier et ventilateur)

  • et moderne pour que les logiciels utiles fonctionnent correctement (certains sont "lourds")

De la part de l'élève, il nécessite une bonne maîtrise : 

  • du clavier :

    • vitesse de frappe supérieure à celle de la transcription à la main (en effet, sortir et allumer l'ordinateur prend un peu de temps, et cela ne sera ressenti comme utile que si on écrit ensuite plus vite) 

    • automatisation de la frappe, nécessaire pour une utilisation en classe, car il faut simultanément écouter le cours, réfléchir à ce qui est essentiel, et écrire. Il existe des programmes gratuits en ligne pour apprendre à taper avec dix doigts​. Une  alternative est de s'inscrire à un cours (par expérience la Volkshochschule de Munich). 

  • des logiciel/softwares : fonctions du traitement de texte, enregistrement, tri et rangement des documents sur le disque dur ou autre 

  • de l'appareil lui-même : vérification régulière que l'ordinateur est suffisamment chargé s'il n'est pas branché, paramétrage et vérification des updates, de la connexion WIFI, de l'antivirus, réglage de la luminosité de l'écran, etc.. Si personne ne peut aider à la maison pour cela, l'ordinateur risque de mal fonctionner et de devenir exaspérant

  • du correcteur d'orthographe : celui-ci ne présente d'intérêt que si le jeune analyse / vérifie les corrections, et n'accepte que celles qui sont adaptées.

 

 Des inconvénients ?

  • Visibilité des difficultés, si on est le seul à avoir besoin d'un ordinateur dans une classe

  • Jalousie potentielle des autres élèves : à gérer

  • Perte de temps liée aux soucis informatiques (nous avons tous connu cela...)

  • Risque de pannes (bugs informatiques...), problématique si l'élève s'est habitué à écrire systématiquement sur ordinateur, s'il n'a pas imprimé tous les textes qu'il est habitué à retrouver à l'écran

  • Poids, mauvais pour le dos

  • Coût financier de l'appareil, qui devra être remplacé un jour ; facteur de stress : obligation de faire constamment attention à ses affaires, impossible de suivre des camarades qui partent au terrain de foot en laissant leurs sacs n'importe où...

 

Mais n'oublions pas la grande capacité d'adaptation des enfants Dys et la maîtrise de l'outil informatique est une solution qui, de toute évidence, sera un ATOUT DANS LEUR SCOLARITÉ et les aidera dans la poursuite de leurs études! 

Un site très complet sur l’utilisation des outils numériques :

www.cartablefantastique.fr/outils-pour-compenser

 
CONTACTEZ - NOUS!

Adresse: Im Mitterfeld 7, 82024 Taufkirchen

email: contact@dysamunich.org

Téléphone: 0172 600 65 50

INSCRIVEZ-VOus A NOTRE NEWSLETTER