Quel professionnel consulter pour quel trouble? Nous vous en disons plus! 

De manière générale, le premier professionnel vers qui vous tourner est  le pédiatre ou le médecin traitant de votre enfant qui sera plus à même de vous guider.

 Cela étant, face à des professionnels médicaux ou paramédicaux n'ayant pas nécessairement leur correspondance dans le système allemand, ceci n'est pas forcément aisé et quelques indications sommaires vous permettront aussi d'aiguiller le médecin, si nécessaire.

Brièvement, nous vous aidons à y voir plus clair en vue de faciliter la prise en charge de votre enfant. Notez que les frontières sont perméables et que les troubles peuvent se combiner entre eux et que le bilan neuropsychologue reste le plus complet.

Comme étape préalable, pensez à faire vérifier la vue par un ophtalmologue  et l'ouïe de votre enfant par un ORL car c'est peut-être la cause du problème!

LISTE DES TROUBLES  

Trouble du langage 

Difficulté en mathématique/raisonnement logico-mathématique  

Motricité (coordination des mouvements, perception visuelle, praxie) 

Troubles de l'attention 

Troubles de la proprioception

PROFESSIONNEL À CONSULTER 

Orthophoniste 

Orthophoniste/Neuropsychologue

Psychométricien/Ergothérapeute

 

 

Psychologue/Pédopsychiatre

Ophtalmologue posturologue

 

Le bilan orthophonique concerne l’évaluation du langage oral, du langage écrit et du raisonnement logico-mathématique.

 

L’orthophonie a pour but la prise en charge des troubles du langage oral et écrit, de la communication et des activités cognitives liées à la phonation, la parole, le langage ainsi qu'à la cognition mathématique. Elle s’attache aux dimensions plurielles du concept de langage comme moyen d’expression, d’interaction et d’accès à la symbolisation dans toutes ses dimensions.

 

Dans la sphère DYS, l'orthophoniste intervient principalement auprès d’enfants présentant une dysphasieune dyslexie, une dysorthographie et aussi parfois une dyscalculie.

 

Le bilan psychologique concerne les troubles du développement psycho-affectif ou psychologique comme l’anxiété ou les états dépressifs ainsi que les troubles cognitifs (test de quotient intellectuel, test de la concentration, de la mémoire de travail, etc.).

 

Le psychologue intervient auprès des enfants DYS lors de troubles affectifs comorbides (anxiété, dépression, phobie scolaire) ou lors d’un trouble déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDH/A). De nombreux psychothérapeutes proposent des prises en charges thérapeutiques pour les TDH/A.

 

ATTENTION ! Le titre de psychomotricien n'existe pas en Allemagne. Son équivalent allemand est l'ergothérapeute. 

Le psychomotricien et l’ergothérapeute interviennent dans le domaine de la motricité, de la perception visuelle et de l’organisation spatiale.

Le bilan psychomoteur concerne :
– la motricité, des préhensions jusqu’aux praxies (dans lesquelles le graphisme, le dessin, l’écriture, la        copie de figures seront explorés en détail) 
– l’exploration visuelle et les stratégies 
– les perceptions visuelles et tactiles
– l’organisation spatiale 
– l’autonomie de vie quotidienne, des capacités fonctionnelles à l’utilisation des aides techniques. 

 

La psychomotricité est une approche globale de la personne. Elle considère que les fonctions motrices et l'état psychique, affectif et relationnel sont en lien et ont des effets les uns sur les autres. Elle est l’expression corporelle de notre vie psychique, affective, intellectuelle et relationnelle, tant dans son fonctionnement que dans sa structure.

 

Le psychomotricien passe par une médiation pour remédier à la difficulté ou au trouble. Il agit sur le corps pour harmoniser les fonctions motrices, intellectuelles et affectives.

Par rapport aux orthophonistes, le psychomotricien structure les pré-requis psychomoteurs nécessaires à l’émergence de la pensée et à l’expression symbolique du langage (parole, dessin, écriture), mais sans s’attacher à la correction des troubles du langage (articulation, syntaxe, orthographe ...).

 

Dans la sphère DYS, il intervient principalement auprès d’enfants présentant une dyspraxie ou une dysgraphie.

S'agissant de l'ergothérapeute,  son champ d’action est relativement similaire à celui du psychomotricien mais l’approche de remédiation diffère.

 

L'ergothérapeute intervient auprès de populations souvent en situation de handicap et envisage les compétences en termes de fonctionnalité. Si la personne ne parvient pas à récupérer la totalité de ses capacités ou la pleine amplitude d’un mouvement par exemple, l’ergothérapeute ne cherchera pas la performance mais s’intéressera d’abord à « faire autrement » ou « faire avec » une aide technique par exemple, l’essentiel étant que la personne accède à l’autonomie .

 

Le psychomotricien lui, tendra à une harmonisation, une conscience et un confort psychocorporel global. 

 

Le bilan neuropsychologique vise à analyser les processus mentaux propres à la personne. Dans le cadre de la recherche de l’efficience intellectuelle, il met en évidence les outils cognitifs déficitaires et les outils cognitifs de bonnes compétences. Il fait parfois apparaître certaines dissociations qui participent de façon essentielle à la pose du diagnostic.


Les processus mentaux évalués sont la mémoire à court et à long terme, la mémoire de travail, l’attention/la concentration, le langage oral et écrit, les capacités logiques ainsi que les fonctions exécutives (planification, organisation, etc.).  

 

Le neuropsychologue dresse un portrait global et complet de l’enfant en cherchant à comprendre le lien entre les fonctions cérébrales et les difficultés d’apprentissage. Il identifie les outils cognitifs déficients (mémoire de travail, planification, concentration, etc.). Il propose des remédiations pour le bien-être des jeunes en difficulté.

 

Le bilan pédopsychiatrique est similaire au bilan du psychologue. Il concerne les troubles du développement psycho-affectif ou psychologique comme l’anxiété ou les états dépressifs ainsi que les troubles cognitifs (test de quotient intellectuel, test de la concentration, de la mémoire de travail, etc)

 

En France, le pédopsychiatre intervient rarement auprès des enfants DYS. La situation est différente en Allemagne. Il est cependant dans les deux pays un interlocuteur privilégié lors de troubles affectifs comorbides importants ou lors d’un trouble déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDH/A).

 

Le bilan de l'ophtalmologue posturologue vise à déterminer si l'enfant souffre de 

troubles proprioceptifs

Bien plus poussé qu'un simple bilan ophtalmologique, il comprend un examen du tonus musculaire (détermine si la posture asymétrique, attitude scoliotique), des troubles de localisation spatiale (altération de la coordination motrice, manque d'équilibre, mauvaise appréciation des distances) et des troubles perceptifs et sensoriels (pertes visuelles lors de la lecture ou encore fortement perturbée par le bruit). 

​Ce diagnostic global déterminera s'il ya lieu de mettre en place le traitement proprioceptif qui, en s'appuyant sur la plasticité cérébrale, vise à rééduquer ce qui cause les anomalies de la proprioception, donc du schéma corporel global avec des outils spécifiques provisoires (lunettes à prisme, semelles fines, pupitre pour favoriser la bonne posture de lecture et d'écriture, exercices respiratoires...). 

N.B. : L'association Sensoridys répertorie tous les professionnels agrées www.sensoridys.fr

 
CONTACTEZ - NOUS!

Adresse: Im Mitterfeld 7, 82024 Taufkirchen

email: contact@dysamunich.org

Téléphone: 0172 600 65 50

INSCRIVEZ-VOus A NOTRE NEWSLETTER